Producteurs bio pour fermes collectives

Aux Jardins d’Arthey, les quatre producteurs, indépendants, doivent contribuer au cadre collectif.
four à bois
Les soirées de «
Slow Reading
» se déroulent invariablement selon le même protocole. De quoi permettre à chacun des participants d’arriver à son aise. Et de commencer à ralentir - le maître-mot.
La Recyclerie sociale de Saint-Gilles fonctionne grâce à huit travailleurs, dont la majorité en contrats sociaux.
Le premier métier de Coopeos, c’est donc la transformation des déchets en combustible (on parle de «
plaquettes
») de qualité, permettant d’économiser 95
% d’émissions de CO
2
 par rapport au mazout. Des déchets qu’elle trouve notamment au Moulin de la Hunelle, une entreprise de travail adapté qui effectue des travaux de jardinage.
Le nombre d’e-commerces a progressé de 18
% et dépasse désormais les 24.000 unités.
Là où se décomposaient voilà un an les rebuts mobiliers de l’association des compagnons de l’abbé Pierre, se tient désormais un atelier de revalorisation de bois. © D.R.
personal-3108154_1920
Devant chaque logement, des arceaux à vélos. L’immeuble en compte 80 contre 21 parkings pour voiture. La mobilité douce est mise en avant.
Bout 2 Bois transforme les chutes en objets sur mesure.
Un tiers des détenteurs d’un ancien GSM inutilisé considèrent qu’il n’y a pas urgence à le recycler... Geoffroy Van Humbeeck, co-fondateur de la start-up aSmartWorld, vous le rachète pour lui rendre une seconde vie
!
Renaud Sarrazin, Philippe Lovens et Delphine Lefebvre sont à l’origine de cette nouvelle société qui promeut la livraison sans pollution.
Grâce à la jeune coopérative Novacitis, l’ancienne menuiserie située à 500 mètres de la place Saint-Lambert, 
se muera peu à peu en pépinière pour acteurs de l’économie solidaire. © Thomas Van Ass.
Floriane Heyden et Zoé Van Cauwelaert au potager devant la cabane qu’elles ont bâtie.
d-20150226-37R2MT 2016-04-11 22:04:33
Nicolas Rampelbergs fait partie des co-fondateurs de Kowo, la nouvelle application pour le covoiturage.
d-20180615-3MR3Y6 2018-06-15 16:26:00
Déjà trois ans que FruitCollect lutte contre le gaspillage alimentaire en ramassant les fruits non-collectés dans le jardin de particuliers.
Selon l’ASBL Habitat et Participation, près de 10.000 personnes vivent dans environ 500 habitats groupés en Wallonie - ici, à Braine-le-Comte.
L’économie sociale s’est développée dans des domaines aussi différents que l’alimentation, la finance, le logement, la mobilité, l’énergie, l’environnement, la santé, la construction, etc, ...
Des brocantes où tout est gratuit ont fleuri dans différents quartiers, particulièrement bruxellois - ici, à Saint-Gilles.