Biodiversité: les scientifiques sonnent le tocsin

En Asie, d’ici une trentaine d’années, il ne restera plus aucun stock de poissons exploitable et 90 %  des coraux seront dégradés si les pratiques ne changent pas.
Société
Décodage
Une station Shell à Buenos Aires ©Reuters
Il existe des outils adaptés capables d’extirper jusqu’au bout des racines pissenlits, chardons et autres plantes à longues racines.
B9712298937Z.1_20170613060958_000+G4R98AIFR.1-0
Deux tiers des véhicules testés ne respectent pas les normes de 2015.
sea-water-ocean-horizon
« Le Soir », partenaire d’Hera
A Tihange, les combustibles usés sont refroidis dans des piscines pendant de longues années.
L’eau de pluie dans le jardin, c’est bien. Et pourquoi pas dans la maison
?
Air connu
: ce sont surtout les émissions du transport routier et du bâtiment (résidentiel et tertiaire) qui posent problème.
Sur les 25
millions de tonnes de plastiques produits chaque année, moins de 30
% sont collectés pour une seconde vie.
En plus de dégager des fumées toxiques, les paquebots de croisières rejettent de déchets liquides et solides, néfastes pour l’environnement marin. © Patrick Forget / Reporters
Les microbilles de plastique présents dans les cosmétiques finissent dans les océans.
Les côtes anglaises (ici, l’île  de Wight, dans la Manche) sont victimes de la pollution par les nutriments provenant notamment de l’agriculture.
L’augmentation du volume du trafic et du nombre de kilomètres parcourus, la toujours forte proportion de voitures diesel sont à l’origine de l’augmentation de la pollution en dioxyde d’azote. Sylvain Piraux/ Le Soir.
Un total de 1.800 gigawatts de nouvelles éoliennes devrait être implanté à partir de 2025. © D.R.
Selon une étude parue dans la revue PlosOne, 269.000 tonnes de plastiques flotteraient à la surface des océans.
La transition énergétique nécessitera des investissements massifs dans les énergies renouvelables.
© D.R.
La Région bruxelloise consacrera 75 millions d’euros entre 2017 et 2020 pour booster la production d’énergie renouvelable.
© AFP