Un Coréen pour le Giec

Hoesung Lee est un économiste «
spécialisé en énergie et climat
».
Hoesung Lee est un économiste « spécialisé en énergie et climat ». - EPA.

C’est un économiste coréen de 69 ans qui présidera au moins pour sept ans le Giec, le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat. Parmi les six candidats en présence, c’est lui qui a émergé ce mardi après un second tour où il s’est trouvé opposé au climatologue belge Jean-Pascal van Ypersele (UCL). Il l’a emporté par 78 voix contre 56. Figuraient aussi sur les rangs un Suisse, un Américain, un Autrichien et un Sierra Léonais. Réunis jusqu’à jeudi à Dubrovnik, les représentants des Etats membres du Giec doivent également renouveler la quasi-totalité des postes à responsabilité de l’organisme. Le vote pour la présidence a été retardé jusqu’à 21 heures suite à un bug qui a obligé les délégués à en revenir au vote papier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous