Apprendre le b.a.-BA du vélo à l’âge adulte

«
L’apprentissage, c’est l’élève qui le fait lui-même
», explique un professeur.
« L’apprentissage, c’est l’élève qui le fait lui-même », explique un professeur. - STAN HONDA/AFP.

C’est surtout une histoire de femmes. Peut-être avouent-elles plus facilement être gauches avec un deux-roues à pédales, voire de ne plus avoir enfourché de cadre de vélo depuis 30 ou 40 ans ? Peut-être aussi est-ce lié à une plus faible demande durant l’enfance pour recevoir une bicyclette en cadeau ? Le fait est que les formations pour apprendre aux adultes à tenir en équilibre sur un vélo sont à 80 % féminines.

S’il est difficile d’avouer en société que l’on ne sait pas nager, il en est tout autant avec l’absence de maîtrise du vélo. « Cela fait partie des sujets tabous », note Julio Sanchez. Voilà 14 ans qu’il est formateur au GRACQ. Depuis mars dernier, il a mis sur pied une formation individuelle, sur mesure et à la demande, pour apprendre à des adultes à monter sur une bicyclette et à y tenir en équilibre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous