Interdire, un outil simple et efficace

Le travail de conviction dans le secteur de la finance permet sans doute d’orienter les investissements vers des secteurs plus respectueux de l’environnement et de la population, mais l’outil est lent à se mettre en place et – l’expérience le prouve – ses résultats très incertains. Face à la loi d’airain de la recherche du profit à court terme, les autres considérations pèsent peu dans la tête des chefs d’entreprise. C’est pourquoi, rappellent les experts, l’imposition de normes et d’obligations doit aussi faire partie des outils mis en œuvre par les autorités publiques. En matière d’utilisation du plastique, c’est de plus en plus le cas. A la mi-septembre, le gouvernement fédéral a ainsi adopté un arrêté royal visant l’interdiction progressive sur le marché de plastiques jetables. Il s’agit de la transposition de deux directives européennes adoptées en 2015 qui jusqu’à présent n’avaient pas été transposées par la Belgique. C’est désormais chose faite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous