216 millions de migrants

Selon la Banque mondiale, le changement climatique pourrait forcer plus de 216 millions de personnes à fuir leur lieu de vie d’ici à 2050. Des « hotspots » de migrations pourraient apparaître dès 2030 et la situation pourrait s’aggraver dans les décennies suivantes. Six régions du monde sont particulièrement fragilisées, indique l’institution dans son dernier rapport Groundswell

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous