Cinémas: «Ce ne sera pas de gaîté de cœur!»

On ne va pas se le cacher : si l’on peut faire des efforts pour supporter un masque dans certaines circonstances, rester assis dans une salle de cinéma deux heures durant avec un bout de tissu sur le nez et la bouche n’est pas ce qu’on a imaginé de plus confortable. Même quand on est accro au pop-corn ! On peut donc croire que dans les grands multiplexes, le pass sanitaire permettrait de joindre l’utile à l’agréable. Mais quid des petites salles ? Au Kinograph, le cinéma coopératif de quartier ouvert dans l’ancien auditorium de l’Ecole Royale de Gendarmerie à Ixelles, on a un autre avis sur la question. Même si on s’est à chaque fois adapté pour suivre les règles imposées. « Sur le principe déjà, ça nous pose le souci de devoir faire la police à l’entrée, réagit Thibaut Quirynen, l’un des coordinateurs. Si nous avons créé ce cinéma, c’est justement dans le but de rassembler les gens, pas de les trier ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous