Relocaliser la valorisation du bois de la forêt de Soignes

Dans le hangar du Circularium, la Sonian Wood Coop, cofondée par Stephan Kampelmann, vend du bois de hêtre et de chêne de la forêt périurbaine bruxelloise. Ce bois est entièrement traité localement.
Dans le hangar du Circularium, la Sonian Wood Coop, cofondée par Stephan Kampelmann, vend du bois de hêtre et de chêne de la forêt périurbaine bruxelloise. Ce bois est entièrement traité localement. - Hatim Kaghat.

Dans le grand hangar du Circularium, à Molenbeek, qui s’apprête à accueillir une flopée d’entreprises en économie sociale et solidaire à partir de l’an prochain, de grandes planches de bois s’accumulent… Du bois, certes, mais pas n’importe lequel : ici, tout vient de la forêt de Soignes. La coopérative Sonian Wood Coop, active depuis fin 2019, stocke dans ce lieu qui lui sert de « pop-up store » plusieurs mètres cubes de bois que cette jeune coopérative a récolté elle-même. Un endroit ouvert au public pour la vente directe une fois par semaine. De l’achat à l’abattage, en passant par le débardage (le transport de l’arbre tombé vers le lieu de dépôt), le sciage et le séchage, la coopérative assure le traitement totalement local d’une matière trop souvent exportée… avant d’être réimportée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous