Au moins -55% en 2030

Les chefs d’Etat européens fixent l’objectif de réduction de leurs émissions à « au moins 55 % » d’ici à 2030 par rapport au niveau de 1990. Le précédent objectif était d’au moins 40 %. La réduction est « nette », c’est-à-dire que le calcul final intégrera les puits de carbone que sont les forêts, les prairies, etc. L’objectif sera atteint », disent les conclusions « de la manière la plus efficace possible au regard des coûts » mais aussi « en tenant compte des considérations d’équité et de solidarité ». La Pologne a obtenu que la répartition des fonds résultant de la réforme du marché européen des permis d’émission (ETS) soit rééquilibrée (de préférence à son profit) en cas de souci. Avec les pays les plus dépendants du charbon, Varsovie a également obtenu que chaque Etat membre garde le choix de son « propre mix énergétique », y compris en recourant à « des technologies de transition comme le gaz ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous