Belgique: les ONG carburent contre l’huile de palme

L’huile de palme dans nos moteurs
: l’équivalent des émissions annuelles des voitures sur le Ring de Bruxelles.
Société
Analyse
climate-change-cold-daylight-777459
© Reporters/Photononstop.
En Asie, d’ici une trentaine d’années, il ne restera plus aucun stock de poissons exploitable et 90 %  des coraux seront dégradés si les pratiques ne changent pas.
La tempête Harvey aux Etats-Unis ©Reuters
Mésange boréale (Parus montanus). La boréale a quitté Bruxelles. Avec sa grosse tête, ses joues blanches, son bonnet et sa bavette noirs, la mésange boréale ressemble à sa cousine, la nonette. Espèces sédentaires de nos forêts, elles régressent. La boréale a quasiment disparu de la Région bruxelloise, et en Wallonie, elle connaît un «
fort déclin
».
Une station Shell à Buenos Aires ©Reuters
Il existe des outils adaptés capables d’extirper jusqu’au bout des racines pissenlits, chardons et autres plantes à longues racines.
B9712298937Z.1_20170613060958_000+G4R98AIFR.1-0
Deux tiers des véhicules testés ne respectent pas les normes de 2015.
sea-water-ocean-horizon
A Tournai, dans le village de Marquain.
« Le Soir », partenaire d’Hera
A Tihange, les combustibles usés sont refroidis dans des piscines pendant de longues années.
L’eau de pluie dans le jardin, c’est bien. Et pourquoi pas dans la maison
?
Air connu
: ce sont surtout les émissions du transport routier et du bâtiment (résidentiel et tertiaire) qui posent problème.
Sur les 25
millions de tonnes de plastiques produits chaque année, moins de 30
% sont collectés pour une seconde vie.
En plus de dégager des fumées toxiques, les paquebots de croisières rejettent de déchets liquides et solides, néfastes pour l’environnement marin. © Patrick Forget / Reporters
Les microbilles de plastique présents dans les cosmétiques finissent dans les océans.
Les côtes anglaises (ici, l’île  de Wight, dans la Manche) sont victimes de la pollution par les nutriments provenant notamment de l’agriculture.
L’augmentation du volume du trafic et du nombre de kilomètres parcourus, la toujours forte proportion de voitures diesel sont à l’origine de l’augmentation de la pollution en dioxyde d’azote. Sylvain Piraux/ Le Soir.