Producteurs bio pour fermes collectives

Aux Jardins d’Arthey, les quatre producteurs, indépendants, doivent contribuer au cadre collectif.
Aux Jardins d’Arthey, les quatre producteurs, indépendants, doivent contribuer au cadre collectif. - D.R.

Six mois passés à travailler à la ferme normande du Bec-Hellouin, référence mondiale en permaculture, ont donné à Alexis de Liedekerke, agronome, l’envie « de créer une ferme pleine de vie en Wallonie et d’améliorer nos techniques agricoles ». Ce rêve prendra corps sur les terres dont il est propriétaire : la ferme de Froidefontaine, sise à Havelange, près de Ciney. Avec deux comparses, en 2017, il met les 37 hectares de terres et les 2.000 m2 de bâtiments de la ferme à disposition d’entrepreneurs s’inscrivant dans l’agroécologie et travaillant, a minima, selon le cahier des charges de l’agriculture biologique. Aujourd’hui, ils sont huit à être référencés sur leur site web. Il y a la cidrerie du Condroz, deux maraîchers, un cultivateur de grandes cultures, un éleveur de poulet, un apiculteur, une productrice de couleurs végétales et une conceptrice de savons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous