Un guide pour réduire l’empreinte écologique des hôpitaux

Bénédicte Potelle, acheteuse aux Cliniques universitaires Saint-Luc, a produit un vade-mecum d’achats écologiques pour les établissements de soin de santé.
Bénédicte Potelle, acheteuse aux Cliniques universitaires Saint-Luc, a produit un vade-mecum d’achats écologiques pour les établissements de soin de santé. - D.R.

Acheter des équipements plus écologiques au sein des hôpitaux, c’est possible. Bénédicte Potelle en est convaincue. Acheteuse aux Cliniques universitaires Saint-Luc, elle a terminé son master en sciences de la santé publique à l’UCLouvain en janvier 2019. Son mémoire, résultant en un vade-mecum d’achats écologiques pour les établissements de soin de santé, vient d’être primé. Il a reçu le prix HERA (Higher Education & Research Awards) « Sustainable Health » décerné par la Fondation pour les Générations Futures.

« Les lieux où l’on se préoccupe le plus de la santé des individus sont aussi les lieux où les préoccupations environnementales sont les moins évoquées. De par leurs pratiques institutionnelles, les établissements de santé impliquent une utilisation non écologique, et souvent inutile, des ressources matérielles. De plus, les achats ne sont généralement pas menés de manière à prendre en compte des objectifs environnementaux. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous