Le chiffre: 816.740

C’est le nombre de bovins qui ont été abattus en Belgique entre le 1er janvier et le 30 novembre 2019. Là aussi la baisse est considérable puisque le chiffre s’élevait à 839.141 pour la même période l’année précédente qui avait déjà connu une baisse de 3 % par rapport à 2017. « Le nombre d’éleveurs diminue et ceux qui restent possèdent moins de têtes de bétail qu’avant car elles se vendent beaucoup moins bien », commente Marianne Streel, présidente de la Fédération wallonne de l’agriculture. « On a perdu 60 % de nos éleveurs depuis les années 90 », ajoute sa collègue du département économique Marie-Laurence Semaille. « Ajoutons à ça que la consommation de viande baisse dans la population belge et particulièrement les morceaux nobles issus des vaches allaitantes que nous produisons beaucoup. Le problème est même peut-être plus profond car nos abattoirs frontaliers captent beaucoup de bétail de France, d’Allemagne et des Pays-Bas. Il retourne ensuite dans ces pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous