Le défi, si vous l’acceptez: moitié moins de déchets

Violette (à g.) est passée d’apprenante en 2019  à encadrante. Pour  le plus grand plaisir d’Ariane Godeau,  une des facilitatrices zéro déchet qui encadre plusieurs ateliers  proposés.
Violette (à g.) est passée d’apprenante en 2019 à encadrante. Pour le plus grand plaisir d’Ariane Godeau, une des facilitatrices zéro déchet qui encadre plusieurs ateliers proposés. - Mathieu Golinvaux.

Lieu de rendez-vous : Tour et Taxis, Bruxelles Environnement. Au pied du bâtiment, Violette Bastin, grande brune aux cheveux courts, dépose son large sac rempli de tissus colorés, ainsi qu’un curieux seau blanc. Pas de mystère : elle revient tout juste de son atelier « couches lavables ». Une formation où elle n’est désormais plus apprenante, mais encadrante. « Cela fait quelques mois que je me suis lancée », explique avec enthousiasme cette toute jeune « prof zéro déchet ». Le déclic ? Le Challenge zéro déchet, lancé par Bruxelles Environnement, auquel Violette a participé en 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Aussi en Développement durable

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous