Insémination artificielle: une question de survie loin du milieu naturel?

Si tout va bien, dans six mois environ, la naissance d’un panda placera Pairi Daiza au centre de toutes les attentions. Mais quid de la santé de l’espèce à travers le monde ?

S’agissant de la reproduction artificielle telle que pratiquée à Pairi Daiza, les chiffres sont plutôt bons.

Et même carrément en hausse : le taux de survie des bébés pandas atteignait 93 % dans les centres d’élevage en 2015, alors qu’il n’était que de 88 % en 2014.

Toujours une espèce menacée

Cela ne suffit pas à arracher le panda à sa piètre condition d’espèce menacée, si l’on se réfère aux critères de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Plusieurs causes à cela : la déforestation en Chine constitue le principal problème pour le panda.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous