Ce cliché a été élu «meilleure photo animalière de l’année»

Ce cliché a été élu «meilleure photo animalière de l’année»
Wildlife Photographer of the Year 2019 / Youngqing Bao

Le photographe chinois Youngqing Bao a été doublement récompensé : il a reçu le prix du prestigieux Wildlife photographer of the year 2019 (photographe animalier de l’année) pour son travail auprès des marmottes de l’Himalaya. Et celui de la meilleure photo dans la catégorie « comportement mammifère », pour la photo ci-dessus, rapporte La Voix du Nord.

« C’était le début du printemps sur les prairies du plateau tibétain du Qinghai et la neige commençait à fondre, explique le photographe. Cette femelle de renard du Tibet avait trois renardeaux à nourrir. Au lever du jour, elle s’était dissimulée près d’une colonie de marmottes de l’Himalaya. Cette jeune marmotte avait surgi de son terrier à côté d’elle. La découvrant, elle poussa un cri d’alarme avertissant toute la colonie de la présence d’un danger. Mais la renarde ne bougea pas, faisant semblant de dormir. Seul son œil était en alerte. Au bout d’une heure, la marmotte se décida à émerger totalement, semblant avoir oublié le danger. Peut-être était-elle affamée après un long hiver d’hibernation. S’éloignant du terrier, elle cherchait tête baissée des plantes nourrissantes à grignoter. Pour la renarde c’était le bon moment ; elle bondit mais rata la marmotte d’une longueur de mâchoire. Pendant un instant les deux animaux semblèrent figés dans un face-à-face tendu entre la vie et la mort. La marmotte était inexpérimentée et commit une erreur ; cette fois, les renardeaux auraient à manger. »

Sélectionnées par un jury international parmi près de 50 000 clichés pris par des professionnels ou des amateurs, des adultes ou des jeunes, les cent plus belles photographies de nature sélectionnées dans le concours final sont répertoriées dans le livre Wildlife photographer, à paraître ce mercredi en librairie.