Le réchauffement climatique pourrait menacer jusqu’à 50% des espèces dans 33 régions du monde

«
L’ours polaire est le symbole du changement climatique
» selon le photographe Kerstin Langenberger ©Kerstin Langenberger
« L’ours polaire est le symbole du changement climatique » selon le photographe Kerstin Langenberger ©Kerstin Langenberger

Entre un quart et la moitié des espèces pourraient localement être menacées d’extinction par le réchauffement climatique d’ici 2080 en Amazonie, à Madagascar et dans une trentaine de régions du monde parmi les plus riches en biodiversité, selon un rapport paru mercredi.

A +4,5°C de réchauffement par rapport à la Révolution industrielle -horizon qui se dessine si rien n’est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre-, 48% des espèces seront concernées. Ce risque sera divisé par deux si la hausse de la température moyenne est contenue à +2°C, note cette analyse publiée par la revue Climatic Change et co-produite par deux universités et le WWF.