La population de chevreuils dans la forêt de Soignes réduite de moitié en 10 ans

Photo d’illustration ©Pixabay
Photo d’illustration ©Pixabay

La population de chevreuils a été réduite de moitié en moins de 10 ans dans la forêt de Soignes, ressort-il d’un récent recensement. S’ils étaient encore 174 en 2009, ils n’étaient plus que 82 en 2017. Le recensement a lieu chaque année sur le même parcours, de sorte que la population de chevreuils soit estimée correctement.

«Nous constatons une forte baisse par rapport à la période d’avant 2013», a expliqué Jim Casaer, un biologiste de l’institut pour la nature et l’étude des bois (Instituut voor Natuur en Bosonderzoek), qui se charge des recensements en collaboration avec, entre autres, Bruxelles Environnement et la Région wallonne.

Une baisse liée aux loisirs

Ce recul de la population de chevreuils peut notamment s’expliquer par la pression liée aux loisirs pratiqués dans la forêt. Les gens y courent, souvent avec leurs chiens en liberté qui chassent les chevreuils, selon le spécialiste.