La forêt de Soignes reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco

© Roger Milutin/Le Soir
© Roger Milutin/Le Soir

Une partie de la Forêt de Soignes a été reconnue au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, ont annoncé vendredi le ministre-président flamand Geert Bourgeois et sa ministre de l’Environnement Joke Schauvliege. La décision a été prise lors de la convention du Comité du patrimoine mondial à Varsovie.

«  C’est une excellente nouvelle », a déclaré le ministre wallon de la Nature, René Collin, à l’agence Belga. Ce dernier voit dans cette reconnaissance la «  preuve que la collaboration entre les trois régions peut porter ses fruits pour la préservation d’un patrimoine commun ».

La Forêt de Soignes étant à cheval sur les trois Régions, flamande, bruxelloise et wallonne, une véritable collaboration interrégionale a en effet été nécessaire pour introduire une candidature conjointe à la reconnaissance par l’Unesco.

Céline Frémault, ministre bruxelloise de l’environnement a réagi à l’information. « Je me réjouis de cette heureuse nouvelle que je viens de recevoir de Cracovie. La forêt de Soignes est reconnue comme un patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une magnifique reconnaissance méritée pour cette forêt d’exception. »