Des mesures à long terme pour les hirondelles au château de Harzé

Des mesures à long terme pour les hirondelles au château de Harzé

Un inventaire des nids d’hirondelles, occupés ou non, va être réalisé au château de Harzé (Aywaille), en province de Liège. Un plan d’aménagement sera également présenté, en septembre, avec les associations de défense de la nature qui se préoccupent du sort de cette espèce protégée, a précisé mardi Laurence Culot, échevine de l’Environnement à Aywaille. Ce sont les décisions prises lors d’une réunion qui s’est tenue mardi et qui faisait suite à la destruction de nids d’hirondelles au château de Harzé ayant fait grand bruit, la semaine dernière, dans différents médias et sur les réseaux sociaux.

Cette réunion a rassemblé la commune d’Aywaille, la direction du château de Harzé et des associations de défense de la nature. «La volonté est d’aller au-delà de la solution de compensation en prenant des mesures pour le futur. Sachant qu’il n’existait pas d’inventaire, il est difficile de dire exactement combien de nids ont été détruits. Entre 4 et 10 semble être un chiffre raisonnable et non une cinquantaine comme cela a été dit. La première mesure va donc consister à dresser un inventaire des nids, occupés ou non», explique l’échevine de l’Environnement.