Un nouveau type d’habitat groupé émerge

Selon l’ASBL Habitat et Participation, près de 10.000 personnes vivent dans environ 500 habitats groupés en Wallonie - ici, à Braine-le-Comte.
Selon l’ASBL Habitat et Participation, près de 10.000 personnes vivent dans environ 500 habitats groupés en Wallonie - ici, à Braine-le-Comte. - Dominique Duchesnes.

Je veux un logement qui me ressemble. » Cette revendication sort régulièrement de la bouche de celles et ceux qui ont décidé de vivre en habitat groupé. Ils ont entre 30 et 40 ans, font partie de la génération « Friends » et, pour avoir déjà vécu en colocation, ils sont convaincus des bienfaits des espaces de vie partagés. Ils sont aussi pensionnés, ou proches de la retraite, et voient dans ce type d’habitat un moyen de conserver longtemps leur autonomie. Selon l’ASBL Habitat et Participation, près de 10.000 personnes vivent dans environ 500 habitats groupés en Wallonie, souvent une ferme rénovée et partagée entre les différentes familles. La coopérative d’économie sociale Fitmynest innove en proposant des habitats groupés modulaires. Le premier devrait voir le jour d’ici 2 ans à Molenbeek.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous